fbpx skip to Main Content
The Fripe Of The Week #1 L’hirondelle Dans L’atelier

The fripe of the week #1 L’hirondelle dans l’atelier

Séries d'articles : The fripe of the week

L’hirondelle dans l’atelier ⎮Friperie à Montpellier 

Quand le seconde main prend des airs de neuf !

Bienvenue dans la boutique de vêtements d'occasion l'Hirondelle dans l'atelier

Cette semaine on vous amène à Montpellier, plus précisément dans les quartiers boutonnet, beaux-arts et Albert 1er. Située dans à l’intersection de rues reculées, voilà une friperie que l’on ne découvre pas à sa première recherche des magasins de vêtements d’occasion. Cette boutique de seconde main touche, et surtout répare tout, principalement du textile et du mobilier.

On retrouve l’accueil chaleureux d’une boutique de quartier où les échanges sont naturels et non intéressés, ne soyez pas surpris si vous trouvez les gérantes en train de manger en entrant, l’ambiance est conviviale soyez à l’aise.  Installée dans une belle rue fleurie, sa devanture colorée attirera votre attention si vous passez devant. Pour ceux qui n’ont pas eu cette chance, découvrons-là ensemble. Préparez-vous on plonge dans l’univers de deux artistes.

Portant de vêtements d'occasion #1 de la friperie l'hirondelle dans l'atelier

La passion du travail

Les images parlent d’elles-même, rentrer dans cette boutique, c’est mettre le pied dans un monde de création. Est-ce nécessaire de préciser qu’elle est tenue par deux créatrices ? Émilie est spécialisée dans les réparations textiles alors que Fanny s’occupe du mobilier. L’atelier est visible depuis la boutique, on comprend rapidement que qualité et design sont les maîtres mots de la maison. Tout pour nous mettre en confiance en tant que client et donner envie de soutenir leur travail.

Les vêtements présentés sont principalement destinés aux femmes, cependant quelques trouvailles de genre homme peuvent être exposés en boutique. Le style est élégant, le choix est correct respectant les besoins de saison.

Une boutique, c’est l’image de la personne qui la tient. Faisons la connaissance de Fanny et Émilie. L’accueil est chaleureux, on ressent rapidement la passion du travail manuel et l’atmosphère de bon vivre qui règne dans la boutique. Fanny et Émilie aiment connaître leurs clients, elles assument leur rôle de boutique de quartier, proche des gens qui l’entourent. Par exemple, on note les envies de nos clients pour faire en sorte de leur ramener ce qu’ils recherchent de nos sorties chinage.

Sélection de styles vestimentaire réalisés par la friperie l'hirondelle dans l'atelier

Prix des tenues exposées

#1 : Veste 45€ – Pull 25€ – Pantalon 25€

#2 : Veste 30€ – Pull 25€ – Pantalon 25€

#3 : Veste 45€ – Jean 35€ – Sweat (Sandro) 25€

#4 :  Veste 40€ – Pull 25€ – Jupe 25€

Qu’est-ce qui vous a motivé à lancer ce projet ?

Devanture de la friperie l'hirondelle dans l'atelier à Montpellier

Fanny et Émilie sont passionnées de chine, elles prennent énormément de plaisir à chercher des objets qu’elles pourront retravailler pour leur donner un second souffle. Elles se sont rencontrées lorsqu’elles travaillaient à Sète, dans deux boutiques face à face. L’idée, un peu folle au début, d’ouvrir un atelier-boutique autour de leur passion commune, a mûrit avec le temps, pour ensuite devenir réalité. Le local a été intégralement façonné à leur image grâce à leur qualité de décoratrices d’intérieur.

Quel est l’objectif de votre boutique-atelier ?

Pouvoir être dans l’atelier et la boutique en même temps, pardi ! Les retouches sont faites, en partie, derrière le comptoir où est installé le matériel de couture.

De faire vivre les vêtements, on préfère pratiquer des prix bas pour garder un rapport qualité-prix satisfaisant pour les clients et d’avoir une rotation des stocks. Ce qui nous fait plaisir c’est l’exemple d’une étudiante récemment venue en boutique avec un petit budget, habituée à acheter chez dans les enseignes pas chères, qui est repartie avec un super jean d’une matière solide, pour 30€, même prix que dans ce type de boutique, mais là on sait qu’elle le gardera aussi longtemps qu’elle le souhaite.

On veut aussi sortir de l’image de la boutique traditionnelle sans identité uniquement intéressée par l’acte de vente. Ici c’est l’inverse, venez on pourra prendre un café ensemble. On cherche vraiment à donner une identité à notre magasin et ça en organisant des événements, comme par exemple des expos ou une session de flashs tattoos qui arrive très prochainement.

Vitrine de la friperie l'hirondelle dans l'atelier - Machine à coudre

Comment retravaillez-vous vos vêtements ?

Les vêtements sont retravaillés en fonction des goûts d’Émilie, elle transforme les vêtements comme elles aimeraient les porter. Petit détail qui n’est pas des moindres, si vous achetez un vêtement en boutique, les retouches sont gratuites, foncez pour vous faire ajuster un vêtement à votre taille ! Elle retravaille tout à la main, dans l’atelier en boutique ou chez elle pour finir les commandes. Le plaisir ici est de retravailler les vêtements au cas par cas dans l’objectif de le sublimer pour qu’il trouve un nouvel utilisateur. Émilie ne compte plus ses heures passées à retoucher les vêtements. Quand certains jettent, d’autres réparent, et heureusement !

Comment pouvons-nous apprendre de votre savoir-faire ?

On aime et on veut partager. Nous travaillons pour donner des cours aux personnes intéressées. On se déplace à l’université de Montpellier pour travailler avec les étudiants mais on ouvre aussi l’atelier pour des cours collectif de temps en temps et en fonction de la demande. Le dernier atelier de couture était sur le thème Totebag, on a proposé aux inscrits de venir avec leur propre tissu, de préférence qu’ils avaient déjà chez eux pour fabriquer à partir de recup et avec un petit budget. On essaie d’utiliser au maximum nos chutes de tissus pour de la petite conception.L’idée est au participatif, par exemple une de nos clientes nous a ramené une paire de tropézienne de laquelle on a récupéré la matière pour fabriquer un bracelet. En échange elle a reçu un bon de réduction de 5€. On veut travailler dans ce sens.

Quelle est votre vision de la mode ?

Il n’y en a pas ! Chacun la sienne, elles prennent plaisir à créer un style original selon leurs goûts et ce qu’elles aiment aussi c’est s’inspirer des autres, regarder l’expression d’un style pour comprendre une personnalité, un trait de caractère. Les looks uniformes des grandes enseignes n’attirent pas leur curiosité, vous l’avez compris.Elles apprécient rencontrer des jeunes qui se soucient tout autant de leurs looks que de la qualité du produit qu’ils porteront.Un autre point soulevé et le manque de qualité de certaines grandes marques, ou leur expérience a confirmé que la production était pensée dans un souci d’économie et de rentabilité au détriment de la durabilité et de la réparabilité du produit.Quand un produit a été payé peu cher, le prix des réparations parait tout de suite exorbitant, c’est plus avantageux d’un point de vue économique de s’en séparer. Voilà un frein à l’économie circulaire qu’il va falloir rapidement lever.

Friperie à Montpellier - L'Hirondelle dans l'atelier - Portant #2

Toutes les infos sur la friperie L’hirondelle dans l’atelier ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top